Comment faire le tri dans les remarques de sa mère ?

Les remarques de sa mère

J’ai l’impression que ma mère est toujours à me dire ce que je dois faire, à donner son avis sur ce que je fais, à critiquer ce que je dis… Cela m’agace. Je ne le supporte pas. Je me sens un(e) gamin(e) devant elle.

D’où ça vient ?

Je suis dérangé(e) car ce que je dis ou fais ne convient pas à ma mère. Je cherche à lui plaire, à la satisfaire pour me sentir estimé(e), aimé(e). Derrière cette recherche d’amour, il y a la peur de la rupture du lien mère-enfant qui mettrait en danger le bébé, l’enfant dépendant que j’ai été.

Comment ça fonctionne ?

Nous sommes comme des poupées russes, nous gardons en nous nos blessures, nos peurs des différents âges de notre vie. Si nous n’avons pas fait la paix avec notre histoire, cela ressurgit. A chaque fois, que ma mère me fait une remarque, je suis pris(e) par ce même tourbillon d’émotions, de sentiments.  C’est un tourbillon où se mélange les histoires anciennes et présentes.

Que faire ?

Quand le tourbillon d’émotions se présente, il est nécessaire de se poser la question : Si c’était une copine/un copain qui m’avait dit ça, aurais-je la même réaction ?Si j’accepte avec d’autre et pas avec ma mère, c’est mon histoire Mère-Enfant qui refait surface. Alors là, je dois me reconnecter à l’adulte indépendant(e) et autonome que je suis aujourd’hui. Je peux choisir librement si ce que dit ma mère est utile pour moi ou pas. 

Comment trier ?

Je fais du tri sélectif : 1- Il y a les remarques qui font plaisir, qui sont judicieuses, pertinentes. Nous les conservons. En disant « Merci ! »2- Pour les remarques qui ne font pas plaisir,Dans le container JAUNE : les remarques utiles que nous allons transformer pour qu’elles soient utilisables. En disant « Ah bon ! Je vais voir ça ! »Dans le container GRIS : les remarques inutiles, stériles, néfastes que nous allons éliminer car elles blessent et encombrent. En disant « C’est ton point de vue ! ». Ensuite, il est inutile de discuter plus sur le sujet.


Finalement, je fais du tri sélectif :

JAUNE, ce qui est utile… à transformer

GRIS, ce qui est inutile… à éliminer

Partager ce post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Souscrivez à la Newsletter