Comment éviter les potins ?

Potins, ragots et cancans

Les potins, les ragots, les cancans nous sommes tous plus ou moins friands de cela. Nous aimons les écouter, les raconter, ou les produire pas toujours volontairement.

D’où ça vient ?

En les écoutant, cela nous permet d’être en connaissance de l’imperfection des autres, de notre entourage. Quelque part, nous sommes rassurés de savoir que les autres ont des défauts comme nous.En les colportant ou les produisant, en plus de nous rassurer, cela nous permet de parler d’un sujet facile, parce que non impliquant. nous évitons, donc, de parler de sujets plus importants ou de soi-même.

Comment ça fonctionne ?

Quand, les cancans parlent des autres, ils nous rassurent et nous protègent.Dans les contextes professionnels, ou autre, la plus part du temps, ils nuisent aux bonnes relations, au bon fonctionnement ensemble.Et quand nous sommes le sujet des ragots, nous aimerions bien qu’ils s’arrêtent.

Que faire ?

Notre ami, Socrate nous a proposé une solution qu’il a appelé les 3 passoires.Trois questions concernant la véracité, la bienveillance, l’utilité de l’information pour filtrer les potins.La véracité : c’est se demander ou interroger la personne si elle a vérifié, si ce qu’elle dit est vrai. Est-ce vrai ?La bienveillance : c’est se demander ou interroger la personne si l’information ne contient pas de mauvaises choses. Est ce que c’est quelque chose de bon, de bénéfique qui est relaté ?L’utilité : c’est se poser la question si l’information est réellement utile. C’est connaître l’usage que l’on peut en faire. Cela peut servir à quoi ? à qui ? Finalement merci Socrate…. filtrons le vrai, le bon et l’utile

Vous pourrez écouter la chronique co-écrite avec Monique Cunnac et Jean-Luc Cohen, produite et diffusée en collaboration par France Bleu Hérault « C’est mieux quand on en parle »

Au fait ! tu sais ce qu’on m’a dit ! Un midi, au repas, Valérie raconte à Laurent un potin concernant une voisine.

Partager ce post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Souscrivez à la Newsletter